Un jeu de rôle au thème original qui vous permet d'évoluer dans un monde aux possibilités infinies.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Filandra.. L'Histoire (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genesis
Intelligence Artificielle
avatar

Nombre de messages : 80

Feuille de Personnage
Pseudo In-Game: Genesis
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Filandra.. L'Histoire (1)   Dim 10 Juin - 19:37

Au tout début de cet Univers n’existait que le vide, et il le resta pendant très longtemps.

Mais un jour un être s’étira dans cette vaste étendue. Nul ne sait exactement quand et comment il vint à exister, mais il était là tout de même. Cet être unique qui ne portait pas encore de nom décida un jour de peupler le vide en créant d’abord des mondes pour vivre et ensuite des êtres à son image pour s’en occuper, les premiers de ses enfants furent ainsi nommés les Auliniens ou encore les « Premiers » par les peuples qui suivirent.

Tout d’abord venait le plus Sage de tous, il se nommait Astemas et son père lui confia la responsabilité de régner sur les cieux et tout ce qui se trouverait sous ceux-là. On dit qu’il est incarné par le majestueux Soleil qui poursuit sa course en dépit de tout incident, et qui jamais ne s’interrompt dans sa marche céleste.

La compagne d’Astemas fut la seconde et portait le nom d’Eduviel, elle fut assignée à présider sur la Destinée de toute chose dans le monde qui allait être. Elle est représentée par la Lune et les Etoiles, c’est elle qui veille sur les créatures du monde pendant que son époux préside dans son Palais.

Daocan, le second des frères possédait un cœur enflammé qui le poussait toujours de l’avant, il présidait à la Force et à la Justice et il veillait toujours sur les plus faibles pour les mener à la Victoire. Son domaine s’étendait sur toute la Terre, mais il restait en tout temps le second de son Frère.

La Gardienne des Songes des êtres qui peupleraient le monde fut désigné en la personne de Mayrith, épouse de Daocan. Là où son Mari apportait la force pendant la journée, elle apportait la paix ou le tourment pendant la Nuit selon son humeur.

Le grand Seigneur des Océans et des Rivières fut choisi en la personne d’Unindir, son tempérament fougueux faisait de lui l’un des guerriers les plus féroces des Auliniens et nul ne semblait pouvoir l’enchaîner en dehors de sa femme la douce Elvalaé, maîtresse de tous les habitants du Royaume de son époux.

Il choisit Catalia, la plus sage de ses filles, et lui donna la responsabilité de présider à l’intelligence, la curiosité et l’inventivité des autres de ses enfants. Son mari Inuara reçut lui le rôle de Forgeron divin, responsable pour imaginer et modeler ses créations pour émerveiller ses frères et sœurs ainsi que les créatures à venir dans le monde dont leur père allait leur laisser la garde.

Mais l’Etre unique ne laissa pas ces enfants seuls pour surveiller le Monde qu’ils allaient dominer. Il envoya aussi des agents neutres qui devraient chacun présider à un Aspect essentiel du cycle qu’il allait établir : Mannaël et Maelwen seraient deux côtés d’une même pièce : la Vie et la Mort. Entre eux résideraient Gaerty et Elarion qui représenteraient à eux deux le Temps et l’Espace. Et enfin il y aurait le grand Juge en toute chose, celui seul qui trancherait dans toutes les décisions Divines et dont seul l’Etre unique pouvait surpasser la décision : Maedras le gardien de l’au-delà.

Il laissa aussi derrière lui des représentants qui aideraient en tout temps à faire entendre la volonté de ses enfants, ces messagers ailés seraient les yeux et les oreilles de leurs maîtres célestes en tout temps. Ils se déplaceraient parmi les êtres du plan mortel sans êtres vus, veillant à leur mission.


Une fois que tous ceux-là furent crées, l’Etre unique put enfin révéler le plan d’existence qu’il avait crée pour que ses enfants puissent y résider, il s’agissait d’une dimension séparée en deux mondes distincts : un pour les créatures immortelles qu’il avait appelé Aulina et un pour les créatures qu’il ferait en guise de cadeau d’adieu : Filandra.

L’Etre décida alors qu’il était temps de remplir ces mondes avec de la vie. Il donna donc naissance aux premiers êtres qui devaient marcher sous les cieux d’Astemas : les Premiers Nés, aussi appelés Elfes. De cette race il créa deux formes distinctes : les Elfes blancs dirigés par la famille Eowyl (qui se nommèrent eux-mêmes Isilquendi, (Elfes de la Lune) en raison de l’amour qu’ils portaient à Eduviel qui leur enseigna sa Magie) et les Elfes Noirs menés par la famille Caewin (qui choisirent le nom Moriquessir ou Elfes Noirs et qui se tournaient plus volontiers vers Inuara qui leur enseigna les Arts de la forge et des armes). A ces deux Races il confia une vie longue et une jeunesse éternelle. Cependant il les mit en garde en leur disant que la Maladie et la Guerre pouvaient toujours les atteindre, ils pouvaient aussi renoncer à cette Vie lorsque la lassitude les gagnerait, pour ainsi être emportés par Maelwen.

Après que plusieurs cycles de vie furent passés, l’Etre décida qu’il était temps de réveiller la seconde race qu’il avait créé : les Humains ou Seconds Nés. Il décida de leur faire cadeau d’une vie courte contrairement aux Elfes, mais en échange ils semblent brûler d’un feu intérieur qui leur permet de dépasser leurs limites et d’avancer sans s’arrêter dans la vie.


Les deux derniers cadeaux de l’Etre avant son départ furent la naissance des troisièmes et quatrièmes nés de ses enfants mortels.

En effet en secret il avait aussi façonné depuis longtemps le peuple de la Terre, les fiers Nains. Ces derniers n’avaient pas vus lors de leur naissance le Soleil ou la Lune, ainsi ne croient-ils pas en la Magie et ne vivent que par les Armes et la Forge ayant élevé les deux au rang d’art. Ils possèdent aussi une résistance très forte et ne peuvent être aisément corrompus.


Son dernier acte avant de laisser derrière lui pour toujours sa création fut de réveiller une autre race de ses enfants : les majestueux et puissants Dragons qui avaient sommeillés là depuis la création du Monde. Il leur fit don du cadeau de ne faire qu’un avec la Nature et de pouvoir faire naturellement appel à la Magie dans des circonstances exceptionnelles. Pour leur défense il leur donna une carapace impénétrable et leur fin don de cracher l’élément auquel ils étaient rattachés par leur gueule.

Il donna aussi aux plus sages d’entre eux le pouvoir de communiquer avec leur esprit, mais les avertit que s’ils revenaient à leurs instincts sauvages un jour ils perdraient pour toujours cette grâce qui les séparait de leurs cousins muets. Cette nouvelle sorte de Dragons fut appelée Aelaloke par les Premiers-Nés qui furent parmi les premiers à converser avec eux.



C’est ainsi qu’après le départ de l’Etre vers des dimensions encore inconnues, que ceux qui furent bientôt appelés « Dieux » par les enfants mortels, décidèrent de construire une grande cité d’Argent dans leur Royaume pour rendre hommage à leur père. Une fois ce travail achevé ils décidèrent d’établir une porte immense sur la terre des Mortels afin d’aller et venir parmi eux.

Pendant un temps la Paix et l’Harmonie semblèrent régner en maîtresses sur tout le royaume de Filandra. Les dieux virent même l’arrivée de nouveaux membres en leur sein : le fils d’Astemas et d’Eduviel fut nommé Huran et il présidait à l’Espoir nouveau et au Courage qui permettait de façonner les lendemains. Sa cousine Alma fut née de Daocan et Mayrith, et présida sur le royaume animal et sur la Chasse, on raconte d’ailleurs que nul ne pouvait lui échapper quand elle se lançait. Mais dans les Ombres une force inconnue se rassemblait…


En effet les Ténèbres présents lors de la création de ce monde souhaitaient revenir à l’état initial : le Néant. Bientôt des divinités maléfiques dont le nom a disparu au fil des âges se dressèrent pour abattre les royaumes des Dieux et des Humains. De dures batailles furent menées, mais bien vite les Dieux se rendirent compte qu’ils ne pourraient pas gagner sans sacrifier toutes les terres léguées par l’Etre. Ils prirent donc la lourde décision de livrer une dernière bataille afin de sceller définitivement les barrières entre les mondes. Ceci faisant les forces des Ténèbres seraient bloquées dans leur propre domaine, mais les Dieux seraient aussi coupés de tout contact avec les mortels.

C’est ainsi que la plus grande des Batailles de l’Age des Dieux fut livrée, on raconte même que le Seigneur Daocan sacrifia toute son existence pour sceller les barrières entre les mondes. Depuis ce jour chacun doit vivre sur le plan où il naît, et les Dieux ne peuvent plus influencer les mondes qu’indirectement (à l’exception des agents neutres crées par l’Etre avant les mortels), hélas il en valait de même pour les forces des Ténèbres.


C’est ainsi que ce monde sortit de l’Ere des Dieux pour pénétrer dans celle des Mortels, mais ceci est une autre histoire qui n’est pas contée ici…




-----------------------------------------------

La Suite par ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
Filandra.. L'Histoire (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elemental Faith :: Avant de commencer [HRP] :: Le Monde d'Elemental Faith-
Sauter vers: